Octobre 2013
La démarche de Conception Centrée-Utilisateur en Réalité Virtuelle : l’exemple du projet VirtualiTeach

Emilie Loup-Escande (CRPCC, Université Rennes 2, Rennes, France), Lionel Dominjon et David Perret (CLARTE, Laval, France), Séverine Erhel, Eric Jamet et Nicolas Michinov (CRPCC, Université Rennes 2, Rennes, France), Claude Andriot et Philippe Gravez (CEA-LIST, LSI, Gif-sur-Yvette, France), Martin Ragot (LOUSTIC, Rennes, France), La démarche de Conception Centrée-Utilisateur en Réalité Virtuelle : l’exemple du projet VirtualiTeach, AFRV, Laval, octobre 2013

Résumé

L’objectif de cet article est de décrire la mise en oeuvre de la Conception Centrée-Utilisateur dans le cadre du projet VirtualiTeach. Ce projet a pour ambition de développer des outils pédagogiques basés sur les technologies de la réalité virtuelle pour l’enseignement et l’apprentissage de concepts scientifiques dans plusieurs formations allant du baccalauréat au brevet de technicien supérieur. Après une brève présentation des caractéristiques de la Conception Centrée-Utilisateur d’après la norme ISO 9241-210, nous expliquons la manière dont nous l’avons utilisée pour caractériser les contextes d’utilisation et les besoins conscients et latents des enseignants. En effet, nous détaillons les méthodes utilisées (réunion, brainstorming, preuve de concept, test utilisateur, questionnaire) et nous exposons les types de données qui en résultent au travers d’exemples illustratifs. Après avoir discuté des apports et des limites de la Conception Centrée-Utilisateur dans un projet de réalité virtuelle, nous proposons quelques pistes pour poursuivre cette démarche dans la suite du projet VirtualiTeach en insistant sur l’importance de conduire des évaluations auprès d’élèves et de les effectuer dans des conditions pédagogiques réelles.

VIRTUALITEACH

 

Flux RSS                                                                                                                                Youtube          Twitter